The Eye Poem Factory, Une Femme n’est pas une Femme. Oeil Vaginal

La réalité est elle juste une image ? Quelle image avons nous de nous et du monde ? Comment les saisir et les ressentir ? Plongés dans l’immédiateté nous allons vite, beaucoup trop vite. Toujours trop vite. Même si l’éternité ne dure qu’une seconde on veut toujours qu’elle dure plus. On en veut toujours plus parce qu’il n’y a plus de sens dans ce que nous voyons, ressentons, voulons, rêvons. On est devenu des stars sans fans réels, tangibles. Des fans virtuels, c’est ça notre drame. L’omniprésence des images, de la communication et l’apogée de nos solitudes, tellement mortels, nous qui ne sommes même plus des demi dieux.

Vient le temps où le regard doit voir l’invisible dans le très banal pour ne plus se consumer à chaque image de plus. La poésie nous sauvera parce qu’elle sauve toujours de la réalité qui ne rêve plus. Viens et abandonne toi le temps de l’éternité que tu veux. Ouvre ton œil caché et ne crains pas ce que tu es, ce que tu désires, ce que tu espères. Poésie. Philosophie. Cinéma.

The Eye Poem Factory recycle l’ évident en mieux. Le rêve en réalité. L’absolu en nécessité. Mes yeux en images. Mon cœur en mots. Mon sexe en respiration. Mon sang en baisers. Moi en mieux.

Eye Poem N°1 : Une Femme n’est pas une Femme, Oeil Vaginal

Une Femme n’est pas une Femme, Oeil Vaginal from delphine montera on Vimeo.

Musique : Cuidado, peligro, Eclipse. Agar Agar  : https://www.facebook.com/agaragarmusic/